Association pour le Dialogue entre les Jeunes de diverses Religions (afah)

adjr-p.jpg
ADJR aims to contribute to peace in Chad through inter and intra-religous dialogue.

AFAH vise à contribuer à la paix au Tchad par inter et dialogue intrareligieux. Elle a été fondée le 11 novembre 1994 par un groupe de jeunes musulmans et chrétiens. Elle a été enregistrée en 1995 comme la première organisation juridique travaillant pour le dialogue interreligieux au Tchad.

adjr

AFAH a environ 675 membres actifs et un autre 300 partisans. Il s'efforce de protéger les jeunes musulmans et chrétiens de fanatisme et l'extrémisme violent. Sa mission est de rétablir la confiance entre les jeunes des différentes religions et d'éliminer le tribalisme, la haine et l'aversion.

Activités

Activités de ADJR sont concentrent principalement sur les actions de sensibilisation et de formation. Depuis sa fondation, elle a pris des forums de dialogue interconfessionnel et de conférences, au cours de laquelle tchadiens jeunes de différentes confessions et organisations religieuses suivent les présentations par d'éminents intellectuels et de personnalités religieuses. Ces présentations portent sur des sujets qui contribuent à la consolidation de la paix et la protection des jeunes contre les dangers du fondamentalisme.

Avec le soutien financier de l'Agence des États-Unis pour le développement International (USAID), ADJR mis en place un projet pour la paix par le biais de développement (2009-2011), dans lequel il a organisé des conférences grands pour encourager le dialogue entre les différentes religions. Les conférences de suivi les thèmes de la "Contribution de la jeunesse pour la paix au Tchad par le dialogue entre et au sein des religions : défis et opportunités en 2009 », « L'éducation des jeunes pour la paix dans la religion en 2010 », et il y avait un séminaire sur le thème « Le rôle des religions dans la coexistence pacifique au Tchad », qui a acheté ensemble 37 dirigeants d'associations de jeunesse à Ne Djamena pour corriger la situation de l'extrémisme religieux dans les sous-régions.

AFAH ont également formé un certain nombre de jeunes de strictes positions religieuses ou politiques, qui a refusé d'admettre l'humanité de le « autre » pour surmonter les préjugés et la reconnaissance de l'intégrité et la dignité des autres groupes.


Le dernier de

More on Femmes, paix et sécurité & intégration du genre

Découvrez les organisations connexes de construction de la paix

Soumettre une organisation Is Peace Insight missing a peacebuilding organisation or initiative? Click here to tell us.