Compagnie Hadre Dounia

HD-p.jpg
Compagnie Hadre Dounia uses the arts to establish a culture of peace in Chad.

Fondé en décembre 1994 sous le nom de Junior du Lycée Félix Eboué afin de lutter contre la violence à l'école, cette organisation a changé de statut en 2004 pour devenir une compagnie professionnelle artistique et culturelle, la Compagnie Hadre Dounia. Elle est formée de professionnels qui travaillent dans le théâtre, musique, danse, conte, cinéma, matériel et arts culinaires. Depuis lors, la société a étendu ses activités au-delà de l'établissement scolaire à promouvoir une culture de la paix.

[Légende id = « attachment_49615 » align = « aligncenter » width = « 580 »] HD pic 2 Un événement de danse-théâtre organisé par Hadre Dounia. Crédit image : Bouyo Séverin. / [caption]

Hadre Dounia a travaillé sur un certain nombre d'initiatives de consolidation de la paix ces dernières années :

En 2008, elle a collaboré avec la Radio FM Liberté sur un projet intitulé la Participation des jeunes dans la prévention des conflits dans Ati. Alors que la Radio FM Liberté formé des journalistes de la station de radio locale Al-Nadja sur l'éthique journalistique et le traitement de l'information pour la prévention des conflits, la Hadre Dounia formés 65 jeunes locaux et artistes sur l'information, communication et techniques de sensibilisation pour la prévention des conflits.

En 2012 et 2013, Hadre Dounia formé 85 jeunes de huit camps de réfugiés dans l'est du Tchad sur la prévention des conflits, de cohabitation pacifique et le renforcement des liens avec la Communauté, en partenariat avec l'Association pour la Promotion des Libertés Fondamentales au Tchad (Association pour la Promotion des droits fondamentaux au Tchad). Il a également aidé à former des chefs traditionnels et religieux.

[Légende id = « attachment_49614 » align = « aligncenter » width = « 580 »] HD pic 1 La cérémonie d'ouverture du projet Am-timan. Crédit image : Bouyo Séverin. / [caption]

En 2013, à Ne Djamena, la Hadre Dounia a travaillé pour résoudre les différends entre les deux communautés Goulaye et Massa en Walie dans le 9e arrondissement de Ne Djamena. Son travaillé autour de la création d'une production conjointe de théâtre et de musique pour aider à construire la paix entre les deux communautés et les autres résidents de la région.

En décembre 2014, Hadre Dounia a travaillé à la Mairie de la ville de Sarh, sur les questions liées aux conflits entre agriculteurs et éleveurs.

Depuis juillet 2015, Hadre Dounia a commencé à mettre en œuvre un projet appelé « Arts Action, outil pour la paix et l'intégration sociale » dans l'Am-timan (région de Salamt) et les zones de Faya (région du Borkou). Le projet a formé jusqu'à présent 80 jeunes à Am-timan dans les principaux domaines artistiques ci-dessus. Il a également travaillé avec les autorités administratives, élus locaux, chefs traditionnels et religieux, associations de jeunes et dignitaires locaux de voisinage sur les questions de prévention de conflit. L'étape de Faya du projet a débuté en août 2015.


Le dernier de

More on Prévention de conflit

Découvrez les organisations connexes de construction de la paix

Soumettre une organisation Is Peace Insight missing a peacebuilding organisation or initiative? Click here to tell us.