Timidria, L'Association de Défense des Droits de l'homme et de Développement

cour-dans-une-ecole-communautaire-logo.jpg
Timidria works to fight against slavery and all forms of discrimination, and for the overall promotion of human rights in Niger.

Timidria, L'Association de Défense des Droits de l'homme et de Développement (en anglais, « Association pour la défense des droits de l'homme et le développement ») s'emploie à améliorer la situation socio-économique des victimes de l'esclavage par leur réinsertion dans la société.L'organisation tente de responsabiliser les anciennes victimes par le biais de la pratique des activités génératrices de revenu compétences. Ceci est également lié à l'idée de protection de l'enfance et la promotion du respect et dignité humaine. Grâce à ces idées Timidria s'efforce de préserver la paix sociale et de promouvoir l'unité nationale. La mission globale de l'organisation est de contribuer à la promotion des droits de l'homme au Niger, en mettant l'accent sur plusieurs objectifs spécifiques :

  • Éduquer et sensibiliser les Nigériens sur leurs fonctions dans un contexte démocratique ;
  • Dénoncer et combattre toutes les formes de l'esclavage au Niger ;
  • Renforcement de la paix sociale et l'unité nationale consolidation par la vulgarisation du droit et de la promotion de la formation sur les préjugés et de la gestion des conflits ;
  • Aide lors de l'intégration socio-économique des victimes de l'esclavage à travers le plaidoyer, formation et financier prend en charge.
Timidria est présent dans tout le Niger ; en neuf sections et représentations régionales, 34 sous-sections, 182 bureaux de zone à des communautés rurales et urbaines et 682 bureaux dans les camps et villages. Il a environ 300 000 membres et sympathisants.

Succès de Timidria

Dans ses 33 années d'existence, Timidria a gagné une réputation crédible parmi les organisations de défense des droits de l'homme au Niger. Parmi plusieurs initiatives, Timidria sensibilise la population parmi les plus vulnérables de la loi 2003-25, du 13 juin 2003, qui criminalise l'esclavage au Niger. Il fait ceci avec le soutien de juges, clercs, administration et chefs traditionnels.

Timidria a reçu la reconnaissance internationale suivante :

  • International Human Rights Award en 2004
  • Le grand trophée l'Initiative Afrique en 2005
  • Le prix International de droits de l'homme du Conseil général de l'édition de barres d'Espagne 2008, décernée à Hadijatou Mani Kourao
À travers le plaidoyer, Timidria a combattu l'esclavage et a aidé quelque 283 cas de victimes de l'esclavage à parvenir à la justice. Tous ont bénéficié de l'appui de conseillers juridiques ou d'avocats de Timidria - 96 pour cent pour l'esclavage et de 4 pour cent pour des infractions semblables. Parmi ces cas a été le cas le plus célèbre de Hadijatou Mani Kourao devant la Cour de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) en 2008, qui a condamné l'Etat du Niger pour l'esclavage et l'a amenée à payer ses 10 millions de francs CFA en compensation.

Dans le cadre de la promotion de l'éducation et l'alphabétisation pour les communautés de base, Timidria a créé 36 écoles communautaires – 30 à Tillabéry et six dans la région de Tahoua, avec un effectif de plus de 45 000 enfants, dont la moitié sont des filles de marginalisés et mal instruit des ménages.

Timidria mène également un projet, ainsi que plusieurs bailleurs de fonds et d'autres associés, pour développer l'acquisition des terres arables qui profiteront des anciens esclaves et leur permettre de produire un revenu.

L'objectif ultime de Timidria est de permettre à tous les habitants du Niger, d'avoir accès à la terre, l'eau et l'éducation pour améliorer la société.


Le dernier de

More on Prévention de conflit

Découvrez les organisations connexes de construction de la paix

Soumettre une organisation Is Peace Insight missing a peacebuilding organisation or initiative? Click here to tell us.